Temps de lecture : 6 minutes
Facebook
Google+
https://www.soniavalente.com/introverti-comment-faire-pour-trouver-son-juste-equilibre-entre-vie-sociale-et-besoin-de-solitude">
Twitter
LinkedIn

Les fêtes de fin d’année approchent !  Repas de famille, soirées, déjeuners de boulot… Si en plus vous n’avez pas de vacances, le rythme risque d’être particulièrement intensif. C’est donc le moment de faire attention à votre équilibre pour conserver un minimum d’énergie.

Trouver son juste équilibre entre vie sociale et besoin de solitude est ce qu’il y a de plus important pour les introvertis. Si vous ne devez retenir qu’une seule chose, ça serait celle-là. Malheureusement, ce juste équilibre est trop souvent négligé.

Il y a encore quelques années, je n’y prêtais pas attention. Je constatais bien que j’étais épuisée, mais à l’époque, je n’avais aucune conscience que c’était parce que j’étais introvertie. Depuis que je sais ce que veut dire être introverti, j’ai enfin trouvé mon juste équilibre.

Parvenir à trouver son juste équilibre n’est pas facile. Nous avons de nombreuses raisons de ne pas le faire. Ces raisons sont la plupart du temps des excuses qui proviennent de notre imagination ou de notre expérience. Ces excuses sont liées à d’autres émotions et sentiments comme la honte, la peur du rejet des autres.

Avant de trouver des solutions à mettre en place, il faut d’abord comprendre les raisons pour lesquelles vous n’arrivez pas à trouver votre juste équilibre et les conséquences qu’un déséquilibre peut entraîner sur votre moral et votre forme.

Pourquoi je n’arrive pas à trouver mon juste équilibre entre vie sociale et besoin de solitude ?

 

Nous avons grandi dans une société faite pour les extravertis. Pour être intéressants et être considérés comme sains d’esprit et de corps, nous devons avoir une vie sociale très rythmée. Enchaîner les activités sociales et sportives, participer au plus d’évènements possible, développer sans cesse son réseau personnel et professionnel en faisant un maximum de rencontres.

Ce n’est donc pas évident pour un introverti de faire différemment. Il refuse de s’écouter. La société rend l’image que le tempérament introverti est un problème, une marque de faiblesse. Les introvertis développent alors un sentiment de honte et refusent catégoriquement d’accepter leur tempérament introverti.

De même,un introverti décide de calquer son propre rythme de vie sur celui d’un extraverti. Dans cette hypothèse, la balance est déséquilibrée. Il néglige son besoin de solitude et surinvestit son énergie au profit de sa vie sociale parce qu’il a peur d’être délaissé ou rejeté par les autres.

Toutefois, l’inverse peut arriver et il est tout aussi dangereux. Dans ce cas, la personne s’enferme dans sa solitude et manque cruellement de vie sociale.

 

Quelles sont les conséquences d’un déséquilibre entre vie sociale et besoin de solitude ?

 

Les conséquences sont importantes et peuvent même devenir dangereuses dans certains cas. En voici une liste :

  • Irritabilité
  • Sensation régulière d’avoir l’esprit dans le brouillard
  • Difficulté à se concentrer
  • Fatigue physique et fatigue psychologique pouvant aller jusqu’à l’épuisement
  • Autodévalorisation et baisse d’estime de soi-même
  • Dépression
  • Maladie. En effet, comme nous n’écoutons pas notre corps, celui-ci tombe malade. D’ailleurs, des études ont montré le lien. Dans son bouquin La force des Discrets, Susan Cain en fait référence. L’auteure illustre ses propos par des exemples concrets et véritables de personnes introverties qui sont tombées malade à force d’avoir un rythme trop effréné.

 

Trois façons de trouver son juste équilibre entre vie sociale et besoin de solitude

 

1/ Evaluer son énergie

Pour pouvoir trouver le juste équilibre, la première chose à faire est simplement d’observer et d’être attentif à son état physique et psychologique. Le soir, comment vous sentez-vous ? Reprenez le fil de votre journée. Avez-vous eu une journée chargée entre réunions, déjeuner extérieur, activité sportive et repas chez des amis ?

Notez sur un carnet, comment vous vous êtes senti. Étiez-vous énervé ? Lessivé ?

Répétez l’exercice jusqu’à la fin de la semaine puis reprenez votre planning de la semaine qui vient de s’écouler. Que constatez-vous ? Peut-être que vous prendrez conscience que vous avez programmé trop de choses sur deux ou trois jours d’affilés et que vous n’avez eu aucun moment de solitude pour vous ressourcer. Ou au contraire, peut-être constaterez-vous que vous n’avez vu personne pendant trois ou quatre jours ?

 

2/ Tester un nouveau rythme en planifiant votre semaine

Le seul moyen de trouver votre juste équilibre est de faire des tests. Pour cela, vous pouvez prendre un temps pour organiser votre semaine à l’avance. Par exemple, vous pouvez bloquer des créneaux où vous vous interdisez de prévoir quelque chose. Vous gardez ce moment pour vous, pour vous ressourcer et recharger vos batteries.

Parfois, il suffit d’un petit changement pour trouver le bon équilibre et conserver une bonne énergie.

 

3/ Communiquez et affirmez-vous

Je me souviens que j’avais à la fois honte et peur de dire à mes amis que je ne préférais pas sortir et que j’avais besoin de rester seule au calme. Je pensais que j’allais être mise de côté. Et bien, c’était faux. Si ce sont de vrais amis, ils ne vous jetteront pas comme un vieux torchon ! Sur ce point, je vous invite à lire cet article.

Souvent, c’est notre perception d’une situation qui nous empêche d’être nous-mêmes et qui nous paralyse. Or, si vous arrêtez de croire que votre entourage vous jugera et vous exclura parce que vous n’arrivez pas à suivre le rythme, il n’y a pas de raison que cela arrive.

De manière, il nous arrive d’émettre un jugement de valeur à l’égard de notre entourage. Nous les considérons incapables de comprendre notre besoin de solitude pour recharger nos batteries. Sauf que tant que vous n’avez pas essayé de leur expliquer votre mode de fonctionnement, vous ne pouvez pas savoir.

Et s’il s’avère qu’un de vos proches ne comprend pas ou vous critique, alors c’est qu’il n’en vaut pas la peine. Vous ne gaspillerez plus votre énergie pour lui. Faire le tri, ce n’est pas plus mal, non ?

De plus, en vous affirmant et en exprimant vos besoins, vous gagnerez en estime, en confiance et vous serez aligné avec qui vous êtes.

En bref

Trouver son juste équilibre entre vie sociale et besoin de solitude est indispensable. Il suffit pour cela d’être attentif à son corps, à ses humeurs et à son énergie. Il ne faut pas chercher à calquer à tout prix son rythme de vie sur celui d’une personne extravertie. Au contraire, il faut tester différents rythmes. Dans la majorité des cas, il suffit d’une simple correction pour trouver un juste équilibre.

Enfin, en communiquant et en modifiant sa perception des choses et des autres, vous réaliserez que vous n’avez pas besoin de faire comme les autres pour être apprécié et accepté.

 

Que comptez-vous faire pour trouver votre juste équilibre ? Partagez-nous vos réponses en commentaires !

 

PLUS DE CONTENUS ? ABONNE-TOI À LA NEWSLETTER !

Passionnée par le développement personnel, la psychologie introvertie, l’entrepreneuriat et le monde du travail, j’accompagne les jeunes actifs débutants désireux de se reconvertir et les profils introvertis à découvrir les facettes de leur personnalité et leurs modes de fonctionnement pour être plus épanouis. Je mets également en avant mon goût pour l’écriture en proposant des articles destinés à inspirer et à aider mes deux audiences.